Cours de groupe

Idéal pour les gens désirant apprendre à danser dans un contexte amusant et très convivial. Le professeur vous enseignera les 9 danses selon les standards de la corporation (C.P.D.D.S.Q), soit :

Merengue
Le Merengue remonte à un folklore du 18e siècle que dansait la population de l’île d’Hispaniola qui fut partagée, vers la fin du I9e siècle, entre Haïti et la République dominicaine quand celle-ci se plaça sous la domination espagnole.

Elle devint, par la suite, une danse sociale structurée offrant des tempos variés dans son rythme. Ainsi le PASEO, variante lente, le MERENGUE de rythme moyen et le JALEO plus rapide, présentent les trois plus importants rythmes latino-américains. Le Merengue est aussi reconnu comme une danse de groupe sans partenaires attitrés.

Pour écouter un extrait de Merengue :

Inscription disponible ici
Rumba
La Rumba est une danse latine d’origine cubaine. Elle a subi l’influence des danses rituelles et folkloriques africaines et les cubains la dansent depuis un siècle et demi. On la considère comme la reine des danses latino-américaines dont la principale caractéristique consiste à danser des pas simples à contretemps tout en effectuant un mouvement latéral constant des hanches. Cette danse a permis le développement ultérieur, dans les années 50, du Mambo simple, double et triple.

On retrouve des sous-groupes de danse de Rumba selon des tempos différents: le DANZON en version lente, le SON de tempo moyen et le GUARACHA de rythme plus rapide. Les sociétés de danse d’Europe et principalement de la France se sont intéressées à la Rumba au début des années 30.

Pour écouter un extrait de Rumba :

Inscription disponible ici
Cha-Cha
Le Cha-Cha représente le plus récent développement de la famille des danses cubaines, le Mambo « triple » lui a donné naissance dans les années 1950.Le peuple cubain est renommé pour sa créativité rythmique et dansante la plus extraordinaire au monde. Il avait donc réussi à intercaler à la Rumba cubaine et au Mambo trois changements de poids qu’il nommait Cha-Cha-Cha et ce, sans assembler les pieds mais en s’assurant d’en marquer le temps. Ce rythme se répartissait comme suit: 4 & 1 2 3 en contretemps.

Cette danse offre d’innombrables possibilités à la chorégraphie, à l’interprétation rythmique, aux solos et demeure parmi toute la gamme des danses cubaines celle qu’affectionnent le plus les adeptes de la danse latine et à plus forte raison les nouveaux initiés à la danse de société.

Pour écouter un extrait de Cha-cha :

Inscription disponible ici
Triple Swing
On classe sous ce nom générique des danses comme le Jitterbug, le Lindy et toutes ses variantes, le Swing et tous ses rythmes de même que le Jive et enfin le Rock and roll. D’origine américaine essentiellement, le Swing se dansait en Amérique au début des années 30 et plus tard, il fut exporté par ses adeptes invétérés les G.I. ‘s, en poste à l’étranger, qui ont laissé derrière eux cette tradition à l’Europe après leur retour de la guerre.
Le Swing se danse en trois rythmes spécifiques: le simple dansé sur le temps fort (expression moins mobile du « Blue’s beat »), le double et le triple dansés sur le temps faible, ce dernier incorporant un chassé syncopé dit « glissé ». Ces deux derniers rythmes sont nés pour demeurer parce qu’ils sont modernes et se prêtent à l’interprétation.
Pour écouter un extrait de Swing :
Inscription disponible ici
Mambo
Cette danse latine d’origine cubaine est dérivée des rythmes africains appliqués à la Rumba. Le Mambo vit le jour au tout début des années 1950.

Beaucoup d’éléments rythmiques et mélodiques d’inspiration hispanique et africaine, ont influencé l’interprétation musicale de cette danse et, en particulier, les instruments tels que le marimba, les maracas, les bongos, les claves, les guiros, les tambours spécialisés etc. Par la suite, le Mambo s’est dansé en trois rythmes différents: celui de la Rumba cubaine qui donna le Mambo « simple », l’influence du Jitterbug qui donna le Mambo « double », l’influence du Swing et de ses versions syncopées qui donna le Mambo « triple ». Le Mambo triple se dansait à l’époque avec trois mouvements de hanches syncopés et rappelons qu’à son tour il devint par assimilation le Cha-cha-cha.

Pour écouter un extrait de Mambo :

Inscription disponible ici
Samba
La Samba remonte des danses folkloriques brésiliennes qui sont le résultat d’une lente fusion entre la culture portugaise, celle des Indiens d’Amérique du Sud et de celle des Noirs depuis la fin du 18e siècle. Les Brésiliens s’exprimaient par la danse les jours de fêtes religieuses et civiles. En témoigne l’organisation des carnavals où l’on dansait en cercle ou en ligne la BATUQUE, la SAMBA, et la MARCHA pratiquement du soir au matin. Cette danse s’interprétait en solo, les bras autour de la taille, l’allure enivrée par la musique ou bien en couple dans un grand déploiement dans les rues.

La Samba qui est parvenue jusqu’à nous offrait trois tempos: la Samba lente, le Baion, de tempo moyen et la Samba proprement dite de tempo rapide.

Pour écouter un extrait de Samba :

Inscription disponible ici
Valse lente
Son nom vient de l’allemand  » Walzen » c’est-à-dire tourner sur soi-même d’un mouvement glissé, non sauté. La Valse vient des « Landler » tyroliens et elle apparaît, semble-t-il, en Bavière vers 1760 tout en conservant son caractère musical et fut extrêmement populaire tout au long du 19e siècle, et surtout à l’époque romantique et ce, grâce à la virtuosité des compositeurs comme Mozart, Haydn, Beethoven, Schubert.

Elle s’exécutait, selon le choix des ensembles musicaux, en divers tempos parfois rapides, tantôt plus lents mais conservait toujours la caractéristique du mouvement en rotation et des jeux de pieds apparentés aux techniques de Ballet.

Pour écouter un extrait de Valse :

Inscription disponible ici
Fox Trot
Le Fox-trot doit son origine la plus ancienne à une forme de Polka tournante à deux temps qui a réussi à concurrencer la suprématie absolue de la valse vers les années 1820. À la fin du 19e siècle, dans plusieurs pays, les danses carrées, le Cotillon et les Lanciers étaient très populaires au point que les maîtres de danse de l’époque en inventaient constamment surtout avec l’apparition du Two step.

Juste avant la guerre de 1914-18 ont apparu le One step ou Turkey trot, le Boston et plusieurs autres types de « Trot » ont envahi la scène de la danse de bal. Après la guerre, à cause de la prolifération des danses du nord à deux et à quatre temps, on vit se dessiner deux types de Fox-trot: l’un pour les salles de danses et de type américain, l’autre pour les salles de bal et de type anglais.

Pour écouter un extrait de Fox trot :

Inscription disponible ici
Tango
II faut croire que c’est le Tango espagnol qui donna naissance au Tango argentin. En effet les espagnols débarquèrent en Argentine au 16e siècle, ils y apportèrent leurs traditions de danses folkloriques et sociales. C’est par la fusion des deux cultures que naissaît la danse « Criolla » accompagnée à la guitare dont le Tango argentin, l’ancêtre de tous les Tangos qui suivirent. Ce dernier avait déjà subi l’influence de la Contredanse dite « Habanera » espagnole et des « Danzons » cubains.

Elle fut commercialisée dans les pays du Nord et révolutionna rapidement le répertoire international des danses de bal et de société à l’époque de la première guerre mondiale, après avoir obtenu une consécration dans les chics « Thé dansant » de Paris. Il existe en outre d’autres versions du Tango et de ses adaptations musicales de type continental moins classique qui ont su conserver quelques vestiges du Tango argentin et reconnues comme inspirées par la « Milonga ». Leurs tempos sont plus lents et leur technique moins rigide, ce qui les prête aisément à une diffusion commerciale de la danse de société et fait le bonheur de multiples adeptes de cette danse dont la caractéristique principale réside dans la mélancolie et le mystérieux auxquels tous se laissent prendre.

Pour écouter un extrait de Tango :

Inscription disponible ici

Cours privés

Nos calendriers de cours ne conviennent pas à votre horaire de temps, les cours privés sont pour vous!

Inscription disponible ici

Catégories

 
  • Aucune catégorie

Commentaires récents

 

    Le saviez-vous..

     

    La salle le Sodanse est situé à seulement 20 minutes du centre ville de Montréal. Cette proximité en fait un endroit idéal pour vos réceptions ou simplement pour égayer vos vendredis et samedis soirs lors de nos soirées dansantes

    Contactez-nous

     

    N'hésitez pas de nous contacter si vous avez des questions

    Téléphone:    450 536-0866
    Email:     info@lesodanse.ca
    Notre adresse: 221 rue Brébeuf, Beloeil, J3G 4V8

    Restez branché!